Activez les liens et retrouvez votre énergie vitale!

De: Sirius Wolf Sujet : SANTE Date: Commentaire: 0 Succès: 208

Dans le contexte actuel qui nous impose la distanciation sociale, des solutions doivent être mise en place pour nous aider à surmonter les effets néfastes de la perte de lien sur notre bien-être...

Vous souhaitez vivre plus longtemps et en bonne santé? Activez la qualité des liens sociaux!

--------

Dans le contexte actuel qui nous impose la distanciation sociale, cette recommandation parait être une anomalie, un non sens, presqu’un blasphème.

Pourtant, les études scientifiques démontrent la pertinence de conserver des liens sociaux forts pour vivre heureux longtemps et en bonne santé!

--------

Une étude référence sur le lien social et la santé

--------

Une étude de très grande ampleur qui figure parmi les plus longues jamais réalisées, a suivi l'évolution de sept cent vingt-quatre jeunes hommes de Boston, répartis en deux groupes.

Le premier groupe représentait l'élite de Harvard. Le deuxième groupe venait du quartier le plus pauvre de Boston.

Le dernier responsable de cette étude explique : 

————————————————————————————

« nous désirions obtenir le portrait le plus précis de leurs vies, nous ne faisions pas que leur faire remplir un questionnaire, nous les interviewions chez eux, nous récupérions leurs dossiers médicaux chez leurs médecins. Nous prélevions leur sang, scannions leur cerveau, parlions avec leurs enfants. Nous les filmions en train de parler de leurs plus gros soucis. »

————————————————————————————

Avocats, médecins, président des États-Unis, plombiers, maçons, certains ont pris l’ascenseur social du bas jusqu’au sommet. D’autres sont devenus alcooliques, malades psychiques, schizophrènes, ont développés des cancers. Certains partis du plus haut barreau de l’échelle se sont retrouvés plus bas que terre.

————————————————————————————

Cette étude montre déjà que le milieu social n’a rien à voir avec l'aptitude au bonheur. En effet, ce qui prime, très loin devant le pouvoir, la richesse ou la célébrité, c'est la qualité des liens sociaux. L’absence de lien est un serial killer! Ceux qui sont les mieux connectés socialement sont plus heureux et sont physiquement en meilleure santé. Ils vivent plus longtemps. 

————————————————————————————

Chez les personnes isolées, la santé décline rapidement, vers le milieu de la vie. Leurs facultés cognitives déclinent également plus vite et leur espérance de vie se réduit fortement.

--------

-

La solitude tue plus que l’hypercholestérolémie !

--------

La solitude, l’isolement, la distanciation sociale ne sont pas bons pour la santé. Elles diminuent également notre réponse immunitaire et agissent négativement sur certaines structures cérébrales. Une étude réalisée par Lisa Jaremka de l'Ohio State University auprès de 200 femmes soignées pour un cancer du sein le confirme. En comparant ces femmes à d'autres en bonne santé et socialement entourées, les personnes isolées présentaient une production de protéines pro-inflammatoires (appelées "cytokines") plus importante. Ce type de protéines est connue pour entraîner des inflammations chroniques et des réactions excessives de la réponse aux agressions. Comprendre comment la solitude et les relations sociales peuvent influer sur la santé est un défi encore plus important dans le contexte actuel car la qualité des relations sociales que nous entretenons avec les autres est la source de notre bonheur et de notre longévité. 

--------

Isolement, le cerveau fonctionne différemment

--------

Au niveau du cerveau, en situation d’isolement social ou de confinement, certaines zones fonctionnent de manière plus intense, comme l’amygdale. Cette zone fait partie du système limbique et est impliquée dans la reconnaissance et l'évaluation des émotions et des stimuli sensoriels, dans l'apprentissage, dans les réponses comportementales et végétatives associées à la peur et à l'anxiété. 

D’autres fonctionnement moins comme le cortex préfrontal et l’hippocampe. L’hippocampe est chargé de fonctions importantes comme la mémoire et l’apprentissage. Sans lui, nous ne pourrions pas ressentir d’émotions et nous n’aurions pas la capacité de nous souvenir. Le cortex préfrontal est le siège de différentes fonctions cognitives supérieures (le langage la mémoire de travail, le raisonnement). C’est la région du gout et de l’odorat. C'est la zone du cerveau qui a subi la plus forte expansion chez l’Homme, le cerveau de projet et d’action libre.

--------

La conséquence est que l’isolement peut contribuer à de moins bonnes performances cognitives, plus de négativité, une sensibilité émotionnelle accrue, des peurs diffuses, une inhibition de l’action. Une revue de la littérature sur le sujet menée à l’université des sciences médicales de Téhéran montre que l’isolement social agit comme un facteur de stress qui entraine des altérations du comportement social et des systèmes psycho-neuro-immuno-endocrines. Elle confirme les conclusions de l’étude Grand Harvard.

----------------

Serions nous pris entre deux chaises…La distanciation et la solitude tuent, le Sars Cov 2 nécessite une distanciation pour disparaitre…

Le confinement généralisé a fait littéralement exploser le temps d'utilisation des téléphones et des écrans. "Ecrans" entre les individus qui représentent, avec la crise du Covid-19, souvent le seul et unique moyen de maintenir un minimum d'interactions et d'entretenir ce fameux lien social?

Tout ceci doit nous inciter à faire le point et nous aider à prendre conscience de ce que nous pouvons faire pour changer, transformer nos habitudes, tisser des liens et aller mieux.

Et voici un schéma général de choses à faire face à des stimuli et stress physiques et psychologiques pour générer cette transformation positive.

--------

--------

--------

--------

S’aider des trésors de la Nature

--------

----------------

Une plante adaptogène possède des propriétés qui peuvent nous aider à accompagner favorablement cette période si particulière.

----------------

Peut-être connaissez-vous « rhodiola rosea »? Elle aide l’organisme à s’adapter aux stress de tout ordre.

---------

Augmentation de la capacité de résistance au stress (physique, chimique ou biologique) et diminution des impacts néfastes du stress sur les systèmes neuro_endocrinien et immunitaires. Rhodiola permet de diminuer la production de cortisol (hormone du stress).

---------

Amélioration des capacités intellectuelles de concentration, d'attention et de mémorisation.

---------

Modulation de l’immunité : la rhodiole a un impact positif sur le système immunitaire en stimulant la production des cellules NK (Natural killers) qui sont les cellules de l’immunité innée. Sa prise constituerait donc un atout supplémentaire en cas d’infection.

---------

Action anti-oxydante : effet anti-oxydant grâce au salidroside contenue dans la plante et qui aide à la production d’enzymes anti-oxydantes.  

---------

Action antidépressive et neuroprotectrice: la rhodiole favorise la sérotonine, procurant un effet de bien-être et générant un effet anti-déprime. Elle permet aussi d’augmenter le nombre de neurones dans l’hippocampe.

---------

Adaptation à l’effort: la rhodiole est connue chez les sportifs car elle augmente l’endurance et permet de mieux s’adapter à des efforts physiques intenses.---------

--------

Cliquez sur ce lien pour Faire une cure de Rhodiola Rosea  

____________________

--------

*Cette plante est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes. Contre-indiquée chez les personnes bipolaires qui ont tendance à développer des épisodes maniaques lors de la prise d’antidépresseurs ou de stimulant.

---------

Commentaires

Laissez vos commentaires

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire

Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous à la place Oppure Réinitialiser le mot de passe