3 principes essentiels pour notre sommeil

De: Christian Roche Sujet : ACTUALITES Date: Commentaire: 0 Succès: 1445

Le sommeil, véritable enjeu pour notre santé, notre beauté et notre bien-être

2 personnes sur 3 se plaignent de mal dormir

L’institut National du Sommeil et de la Vigilance dit que de 2/3 de la population française se plaint de ses nuits. Difficulté à trouver le sommeil, réveils nocturnes, sommeil non réparateur…Or de nombreuses études démontrent l'impact négatif d'un mauvais sommeil sur toutes nos fonctions. Mal dormir nuit fortement à notre santé.

En réalité, 2 personnes sur 3 voient leurs capacités psychiques, physiques, cérébrales, immunitaires et métaboliques s'altérer. Les conséquences sur la Santé, le bien-être, la beauté sont énormes...Un grand enjeu de santé publique. Et la quête d'un bon sommeil est sans doute le premier pas vers une amélioration de son état de bien-être sur de nombreux plans: correction du surpoids, récupération de bonnes défenses immunitaires, fonctions cognitives...

Comme c'est aujourd'hui le 22 mars la journée du sommeil, de nombreuses solutions, réflexions, événements sont proposés pour faire le point sur les origines et les conséquences d'un mauvais sommeil.

D'ou vient notre mauvais sommeil?

L’institut National du Sommeil et de la Vigilance avaient réalisé une étude en 2015 qui montrait les principaux facteurs perturbateurs du sommeil chez les hommes et chez les femmes (en %)

  1. Les horaires de travail 51,8 Hommes et 44,6 Femmes
  2. Le bruit des transports 44,2 Hommes et 46,4 Femmes
  3. Des problèmes d’argent 43,9 Hommes et 35,7 Femmes
  4. Le téléphone ou Internet au cours de la nuit 43,5 Hommes et 42,4 Femmes
  5. Le bruit des voisins 41,1 Hommes et 38,6 Hommes
  6. La lumière venant de l’extérieur (pollution lumineuse) 40,9 Hommes et 39,9 Femmes
  7. Des problèmes de santé 32,9 Hommes et 26,6 Femmes
  8. Le stress au travail 35,9 Hommes et 25,8 Femmes 
  9. Des difficultés relationnelles 26,6 Hommes et 19,7 Femmes
  10. Des soucis familiaux 18,9 Hommes et 10,9 Femmes 

Le stress chronique, l'anxiété, l'hypercérébralité, le culte de la performance ou la peur de la nuit, qui peut être une « petite peur de la mort » peuvent également favoriser l'insomnie.

il existe 3 grands types d'insomnies

L'insomnie peut être aiguë (présente depuis moins de deux semaines), subaiguë (présente depuis deux semaines à six mois) ou chronique (présente depuis six mois ou plus). Elle se divise en trois catégories :

- Insomnie initiale : Vous ne réussissez pas à vous endormir avant un temps prolongé, soit plus de 30 minutes.

- Insomnie de maintien : Vous vous réveillez plusieurs fois et votre temps d'éveil total est supérieur à 30 minutes.

- Insomnie terminale : Vous vous réveillez plus tôt le matin, soit 30 minutes avant votre heure habituelle.

De nombreuses solutions sont à mettre en place pour retrouver l'essence d'un vrai et bon sommeil...

Nous souhaitions présenter ici 3 principes qui nous semblent essentiels bien qu'ils dépassent le cadre de ce qui est dit de façon plus classique.

  • Premier principe : se remettre à rêver et retrouver la paix de l'esprit

Le sommeil et les rêves qui l’accompagnent construisent de nouvelles connexions neuronales qui vont structurer l’action future. "Les rêves sont une nécessité biologique et forment une fonction d'intégration et de récupération aussi importante que nos grandes fonctions physiologiques." (Pr. P. Magnin)

Pour Jung, le rêve a une fonction de régulation et de compensation du psychisme conscient. Il exprime une réaction de l'inconscient face à la vie psychique, émotionnelle et instinctive consciente. "Les symboles de nos rêves sont les messagers indispensables qui transmettent les informations de la partie instinctive à la partie rationnelle de l'esprit humain, et leur interprétation enrichit la pauvreté de la conscience, de sorte qu'elle apprend de nouveau à comprendre le langage oublié des instincts." dit-il...

  • Deuxième principe : se Régénérer

C’est pendant le sommeil que nos cellules se régénèrent. L'exemple de la régénération de la peau est très explicite. La nuit est le moment privilégié de la cicatrisation ou du renouvellement naturel des cellules épidermiques.

  • Troisième principe : équilibrer son architecture corporelle

Tous les ostéopathes savent que la nuit, les différents systèmes de gestion de notre architecture corporelle peuvent se vriller, se tendre, perdre de leur mobilité. Les articulations maxillaires sont sous tension, l'occiput également. Très souvent nous nous réveillons avec les doigts des mains engourdis et douloureux...Et la correction d'une lésion par l'ostéopathe pourtant bien réalisée perd de sa stabilité à cause de la nuit. Il peut s'agir d'un problème de literie, mais bien souvent, c'est l'incapacité à trouver un "bon sommeil", le stress chronique de la journée ou des mémoires émotionnelles, des vécus de l'existence qui nous affectent qui perturbent cet équilibre nocturne. 

En cas de sommeil perturbé, nous orientons nos actions de santé globale personnalisée vers la reconquête du Rêve (la paix de l'esprit et les prises de conscience), l'amélioration de la régénération cellulaire (l'activité positive de nos cellules, les bonnes vibrations cellulaires, l'anti-âge) et la recherche de l'équilibre de notre architecture corporelle (l'équilibre de notre forme physique qui s'associe à notre équilibre psycho-émotionnel).

Ces actions représentent des solutions de transformation intérieures qui nous aident à mieux vivre notre présent et notre présence en pleine santé...Les nuits sont riches, réparatrices et nous aident à prendre conscience de notre essence profonde...le sommeil peut à nouveau jouer son véritable rôle!

Commentaires

Laissez vos commentaires

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire

Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous à la place Oppure Réinitialiser le mot de passe